back

available languages:

Semaine des alternatives aux pesticides 2019

actionweekL'Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux et ses fédérations affiliées appellent tous les jardiniers associés à participer à la semaine des alternatives aux pesticides organisée du 20 au 30 mars 2019

Les conséquences des contrôles chimiques dans l'agriculture et dans nos jardins nous sont bien connues. Ceci, grâce à d'innombrables campagnes, articles de presse etc. Les résultats des produits chimiques sont limités dans le temps et ils doivent donc être réutilisés chaque année et même parfois plusieurs fois par an. Ces produits n'offrent aucune solution durable pour les modèles futurs d'agriculture ou de jardinage.

Les traitements annuels et les actions curatives pour éliminer toutes les pestes et maladies peuvent entraîner des résistances. Pensez aux résistances des bactéries en médecine qui sont devenues presque indestructibles à cause de l'utilisation inconsidérée d'antibiotiques.

Au cours de la semaine des alternatives aux pesticides 2019, l'Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux et ses membres souhaitent promouvoir des alternatives. Cette semaine est symbolique et est un moment idéal pour commencer à changer nos habitudes. Les alternatives ne donneront pas toujours les résultats escomptés au cours de la première année, mais à long terme elles le feront. Aussi des fruits et des légumes moins beaux sont sains, parce qu'ils ont été produits d'une façon durable.

La nature règle tout!
Les jardiniers doivent penser avec/comme la nature. L'une des règles de base est: « la survie du plus fort ».
Choisissez donc des espèces végétales résistantes, qui ont une résistance naturelle aux maladies, par exemple la pomme de terre Sarpo Mira qui est résistante contre le mildiou.
Souvent les espèces sauvages ou anciennes sont intéressantes car au fil des années elles ont construit leur résistance par sélection naturelle. Elles sont souvent plus petites et moins jolies, mais elles se conservent souvent plus longtemps et ont un meilleur goût que les Hybrides F1 qu'on peut acheter dans les magasins. En plus, vous pouvez récolter leurs graines pour l'année prochaine, ce qui est impossible avec les hybrides F1.

Appel à tous les jardiniers associés et jardiniers amateurs

Changement positif d'attitude
Rassemblez vos amis et utilisez-les ! Ceci doit être pris au pied de la lettre en organisant un « crowdweeding » c'est-à-dire un désherbage en groupe. Une autre option consiste à utiliser des insectes pour contrôler la population d'autres insectes et les fléaux. Organisez votre jardin pour les accueillir en leur offrant un abri et une abondance de nourriture etc.

Vous connaissez tous la coccinelle, mais avez-vous entendu parler de ces autres amis utiles de jardins:
- Les linopodes (contre les larves d'araignées et les thrips)
- Les nématodes (contre les escargots et les chenilles)
- La mouche ichneumon (contre les pucerons)
- Les chrysopes (contre l'aleurode) ?
Si vous ne les connaissez pas encore, ne tardez pas à vous informer!

Mains sales
Vous n'aimez pas cette approche passive et vous êtes une personne active. Il y a alors des techniques mécaniques que vous pourrez utiliser:
- Brûler
- Vapeur
- Filets
- Grattage
- Désherbage manuel
- Cueillette manuelle des punaises (escargots)
- Placement de pièges (par exemple des pièges à phéromone pour les mites ou des pièges à bière pour les escargots)

Plan
Notre dernier conseil, mais en tant que jardiniers, nous vous conseillons de commencer par celui-ci, c'est-à-dire d'établir un bon plan de culture! La rotation des cultures dans le potager est un début, prélevez ensuite tous les trois ans des échantillons de votre sol et fertilisez le jardin suivant les conseils donnés. Ces étapes vous donneront une base solide et des plantes saines. Et les plantes saines sont moins sensibles aux maladies.

Appel aux fédérations
Les fédérations flamande, néerlandaise et suédoise ont déjà lancé des projets spécifiques et créé un label de qualité pour un jardinage sans pesticides.

Vous voudrez bien analyser si des mesures similaires peuvent aussi être réalisées par votre fédération. Aidez vos associations et leurs membres à changer et appliquer une autre pratique horticole et une autre méthode d'entretien de leur ensemble de jardins familiaux.

Les délégués de l'Office International du Coin de Terre et des Jardins familiaux se sont réunis à Luxembourg

LuxemburgLes 8 et 9 mars 2019, les délégués nationaux se sont réunis à Luxembourg pour leur assemblée générale statutaire annuelle.
                                                                                          
Avant la réunion le président du comité exécutif Wilhelm Wohatschek et la secrétaire générale Malou Weirich avaient une entrevue avec Monsieur Romain Schneider, ministre de l'agriculture, durant laquelle ils ont pu lui présenter les nouvelles stratégies de l'Office.

Le ministre leur a confirmé qu'il allait soutenir la publication en plusieurs langues de la brochure « Le sol vit », tant moralement que financièrement.

Le comité exécutif et les délégués nationaux remercient vivement Monsieur le Ministre pour cette reconnaissance et son soutien.

 

luxemburgA côté des obligations statutaires, les délégués ont tiré les conclusions de la session d'étude à Courtrai. Ils ont continué à discuter les points clés pour une plus grande efficacité interne et externe de notre travail.

Le site internet de l'Office devra présenter des exemples de bonne pratique et devenir ultérieurement une plateforme pour présenter les connaissances et les expertises des jardiniers associés. A cet effet il a été décidé d'acquérir sur base d'une coopération entre deux ou plusieurs fédérations une expertise, par exemple dans les domaines: climat, eau, espace public.

luxemburgLa fédération néerlandaise a présenté ses activités, ses succès, ses problèmes et sa stratégie innovante pour l'avenir au cours d'une conférence très intéressante. En sus de ses activités courantes, la fédération ciblera particulièrement à l'avenir les jardiniers amateurs non membres dans la fédération.

Les autres fédérations ont aussi informé sur leurs activités. Cet échange de vue a révélé des informations intéressantes et a permis de donner – suivant les besoins spécifiques des fédérations – des suggestions pour agir au niveau national.

Les prochains numéros du Trait d'Union traiteront par exemple les sujets: justice environnementale, diversité des jardins familiaux, projets-pilotes des fédérations.

L'Office et les fédérations affiliées participeront de nouveau en 2019 à la semaine des alternatives aux pesticides et publieront un mémorandum sur le site internet de l'Office, sur les sites nationaux, ainsi que dans les magazines nationaux de jardins familiaux.

Les délégués nationaux se réuniront en assemblée générale le 21 août prochain lors de leur session d'étude à Graz  (Autriche).

La prochaine assemblée générale statutaire aura lieu les 6 et 7 mars 2020 à Luxembourg.

Début de l'année 2019

Malou WeirichChers amis jardiniers associés

« C'est incroyable ce que vous pouvez faire, si vous avez juste le courage de l'essayer ».

Vous vous demandez peut-être pourquoi j'écris cette phrase au début de cet article à l'aube de la nouvelle année.

En effet, les fédérations nationales et l'Office, c'est-à-dire l'ensemble du mouvement des jardins familiaux, sont confrontés à de grands défis tant d'un point de vue interne que d'un point de vue externe afin de préparer correctement l'avenir. Un arrêt n'est pas une option. Les réflexions ont déjà commencé afin de répondre à notre nouvel environnement. Du courage et de la clairvoyance sont requis.

D'un point de vue interne, nous devons devenir davantage une organisation de services pour nos membres. Nos magazines devraient, si nécessaire, être modernisés. Non seulement des informations de nos associations, mais également des exemples de bonne pratique jardinière de nos associations et des fédérations affiliées à l'Office, ainsi que la discussion de sujets comme par exemple le jardinage écologique, la permaculture, le changement climatique, la protection de l'eau…….devraient être traités. Un site internet réactif, une bonne page Facebbok et l'utilisation des autres médias sociaux aideront à porter ces suggestions tant vers l'intérieur que vers l'extérieur. Une mise en réseau optimale avec d'autres organisations de jardins familiaux et la conclusion de partenariats stratégiques soutiendront nos efforts et contribueront à nous rendre plus visibles.

Nous devons ensuite former nos associations et nos membres et leur apporter l'aide nécessaire dans la culture de leur jardin ainsi que dans la vie associative : conseils de jardinage, séminaires, demandes de subventions, administration associative, comptabilité, solutions de conflits etc. Tels ne sont que quelques exemples de notre engagement envers les jardiniers associés individuels et nos associations.

Aussi au niveau externe, dans un nouvel environnement, nous devons nous positionner différemment.

Aujourd'hui les nouvelles formes du jardinage urbain préconisées par la population et les politiques semblent être le remède à tout. Les jardins familiaux pourtant une partie du jardinage urbain, sont souvent oubliés. Nos nombreuses années d'expérience, notre contribution dans le domaine social et de l'environnement, ne sont pas suffisamment prises en considération. D'autres organisations vertes tentent souvent de se faire entendre à voix haute et essaient sans égards de nous supplanter.

En outre, il y a un manque de terrains pour créer plus de parcelles dans les zones urbaines, alors que des parcelles sont vacantes en milieu rural.

Pour contrer cette tendance et réagir à cette situation, nous devons être mieux perçus. Les gens, les autres organisations et les autorités doivent comprendre les valeurs que nous défendons, aujourd'hui et demain.  Nous devons souligner nos avantages, nos services rendus à la société, nos expériences et notre know-how. Nous devons élaborer une vision pour notre mouvement, une vision qui nous permettra de rendre le mouvement, si nécessaire, plus efficace, de le promouvoir et de le protéger. Un esprit pionnier est requis.

Les membres doivent comprendre ce que nous faisons, voir et comprendre la route sur laquelle nous proposons de nous engager, et ils doivent être pris à bord. Cette vision, cet objectif commun, doit alors unir tous les membres, les motiver à travailler ensemble avec les conseils de leurs associations et fédérations pour le développement et la prise en considération de nos préoccupations.

Nous avons besoin de progrès, nous devons innover, trouver des solutions aux nouveaux défis.

D'une part, il faut envisager la réduction des dimensions des parcelles afin de réduire les listes d'attente, réagir au problème du manque de temps libre de la population active et de leur manque de connaissances horticoles. D'autre part, il faut réaliser des projets sur les parcelles vacantes, inclure des partenaires et élaborer avec les autorités, là où il paraît nécessaire, un concept de développement des jardins familiaux et trouver des solutions acceptables pour tous.

Lors de ces réflexions il faut se rappeler les paroles de  Bill BRADLEY « L'ambition est la voix du succès. L'endurance est l'instrument nécessaire ».

Je vous souhaite une bonne santé pour 2019, ainsi que du courage, de l'ambition, de l'esprit pionnier, de l'optimisme et de la persévérance pour consolider et développer notre mouvement.

Malou WEIRICH
Secrétaire générale de l'Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux

entrées précédentes

mentions légales ::: contact ::: accueil ::: plan du site ::: FACEBOOK facebook