back

available languages:

Session d'étude à Copenhague

Du 24 au 27 août 2017 les délégués des jardiniers associés se sont réunis à Copenhague pour discuter de l’avenir du mouvement international de jardins familiaux et pour bien le positionner en tenant compte des données et de la situation actuelle.

L’Office remet chaque année des diplômes pour un jardinage respectueux de la nature, pour des activités sociales ou des projets innovants.

En 2017 deux diplômes pour un jardinage respectueux de la nature et un diplôme pour des activités sociales ont déjà été remis à des associations de jardins familiaux.

A Copenhague trois diplômes supplémentaires ont été remis à des associations pour un jardinage respectueux de la nature.

- L'association « Mariahoeve » à La Haye (NL)

- L'association de jardins familiaux « Eigen Hof » à Amsterdam (NL)

- L'association de jardins familiaux « Zonder Werken Niets » à Haarlem (NL)

Vous pouvez trouver la motivation et la description de ces projets dans les documents joints en annexe.

Action Cost: "Urban Allotments in European Cities"

InfosheetCette action COST a été menée pendant 4 ans de 2012 – 2016 (l'événement de clôture était organisé à Bâle du 8 au 10 septembre 2016 voir contribution du 27 septembre 2016).

En plus du livre « Urban Allotment gardens in Europe » 14 feuilles d'information ont été publiées pour les jardiniers associés, les autorités et d'autres personnes intéressées.

En annexe vous trouvez ces feuilles d'information, qui ont déjà été envoyées à toutes les fédérations nationales.

Pour d'autres langues voir: http://www.urbanallotments.eu/fact-sheets.html

 

1. COMMENT PRÉVENIR LA PERTE DE JARDINS LORS DU DEVELOPPEMENT URBAIN? pdf (téléchargement)

2. HOW TO STRENGTHEN THE SIGNIFICANCE OF URBAN GARDENS IN THE CITY? pdf (téléchargement)

3. WHERE ELSE CAN YOU GROW IF YOU CANNOT FIND AN ALLOTMENT? pdf (téléchargement)

4. HOW TO SET UP A GARDEN (AND KEEP IT GOING)? pdf (téléchargement)

5. HOW TO TAKE INTO ACCOUNT GARDENERS' MOTIVATIONS INTO URBAN GARDEN PLANNING? pdf (téléchargement)

6. HOW TO MAKE YOUR URBAN GARDEN YOUR OWN PLACE ? pdf (téléchargement)

7. HOW TO DEVELOP URBAN GARDENS AS LEARNING SPACES? pdf téléchargement)

8. QU'EST-CE-QU'UN ENDROIT IDEAL D'UN POINT DE VUE ENVIRONNEMENTAL? pdf (téléchargement)

9. HOW TO ENHANCE BIODIVERSITY IN URBAN ALLOTMENT GARDENS? pdf (téléchargement)

10. HOW TO IMPROVE THE YIELD AND WHY IS IT IMPORTANT? pdf (téléchargement)

11. THE CONTRIBUTION OF URBAN ALLOTMENT GARDENS TO ECOSYSTEM SERVICES. pdf (téléchargement)

12. COMMENT OPTIMISER LA GESTION DE L'EAU DANS LES JARDINS URBAINS ASSOCIATIFS? pdf (téléchargement)

13. DO I NEED DESIGN SUPPORT FOR MY GARDEN? pdf (téléchargement)

14. HOW TO AVOID RISKS ASSOCIATED WITH URBAN GROWN FOOD? pdf (téléchargement)

 

L'Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux et ses fédérations affiliées appellent tous les jardiniers associés à participer à la semaine des alternatives aux pesticides organisée du 20 au 30 mars 2017

pestizideAu début les pesticides étaient considérés comme une bénédiction du ciel. Ils avaient la capacité d'éliminer les insectes et champignons nuisibles aux cultures. Avec des moyens simples tel qu'un pulvérisateur, on pouvait effectuer les traitements nécessaires.

Après la deuxième guerre mondiale l'utilisation du DDT a donné d'excellents résultats, rapidement il devenait très populaire. On pouvait le trouver dans chaque épicerie et il n'était pas seulement utilisé par l'agriculture professionnelle, mais aussi par presque tous les ménages qui l'utilisaient pour se débarrasser d'insectes indésirables.

Après un certain temps il est apparu qu'il y avait des effets secondaires. En effet, non seulement le DDT tuait des insectes nuisibles, mais il tuait également des insectes utiles. Et ce qui était encore plus grave, c'est que les résidus du produit se retrouvaient dans la nature (sol, végétaux) et par conséquent dans les animaux. Il continue ainsi son effet dévastateur d'une façon encore plus effective qu'on n'avait pu l'envisager.

Les nouvelles générations de produits tels que : Deltrin et l'Aldrin, mise sur le marché par l'industrie phytopharmaceutique, n'auraient pas dû avoir les effets secondaires du DDT. Mais en réalité elles étaient encore plus dangereuses.

Avec son livre "Silent Spring" (Printemps silencieux) Rachel Carson a démontré au monde les effets dévastateurs d'une utilisation à large échelle de ces produits. Quelques précurseurs ont banni leur utilisation, mais les fabricants ont continué à mettre de nouveaux produits sur le marché en affirmant toujours que l'utilisation était sans danger. Le monde a vu les effets dévastateurs sur les humains de l'utilisation sans limite de l'agent orange au cours de la guerre du Vietnam. Différents composants de ce produit ont été utilisés par les autorités locales et l'agriculture, alors que ces composants n'avaient pas été autorisés par l'administration alimentaire et des médicaments aux Etats-Unis.

Et la triste histoire continue. L'industrie a toujours introduit de nouveaux produits en affirmant que l'utilisation était sûre et n'avait pas d'effets secondaires.

Il y a néanmoins de fortes indications qu'un herbicide très populaire peut avoir des effets nocifs pour notre organisme. D'autres produits très répandus ne semblent pas seulement tuer les abeilles mellifères mais également les très utiles abeilles sauvages, guêpes et mouches.

C'est pour toutes ces raisons, qu'il faut participer à la semaine des alternatives aux pesticides et informer les usagers sur les risques liés à l'utilisation des produits phytosanitaires, afin de diminuer voir de faire interdire totalement l'utilisation des pesticides.

Vous n'avez pas besoin d'attendre que les autorités nationales ou européennes assument enfin leur responsabilité. Vous pouvez vous-même assumer la vôtre. Protégez les abeilles mellifères, évitez que des éléments chimiques ne tuent et empoisonnent à long terme des créatures vivantes, et précieuses pour la biodiversité.

Voilà pourquoi ne participez pas seulement à la semaine des alternatives aux pesticides, mais stopper l'application non-désirée des pesticides. Utilisez des engrais organiques comme par ex. le compost, appliquez une rotation des cultures, plantez des plantes compagnons etc

Information on http://www.semaine-sans-pesticides.com

entrées précédentes

mentions légales ::: contact ::: accueil ::: plan du site ::: FACEBOOK facebook